Programme Weight Watchers

Comment j’ai perdu 10 kilos avec Weight Watchers Liberté

3 août 2018
Marjolaine Daguerre

Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, je vais vous parler un peu plus de moi, de mon poids et comment perdre du poids avec Weight Watchers Liberté.

Parle-moi de ton expérience pour perdre du poids avec Weight Watchers Liberté

Comment as-tu connu Weight Watchers ?

En fait, mon histoire d’amour avec Weight Watchers remonte à 10 ans. A l’époque, je ne connaissais rien au programme, ni de nom, ni sur le papier, ni par des expériences racontées. Un jour, mon chéri qui travaillait en tant qu’ingénieur du son avait pigé sur des publicités Weight Watchers dans lesquelles des utilisatrices qui avaient suivi le programme racontaient leurs expériences face caméra. Une fois sa journée finie, sachant que je voulais me délester de quelques kilos, mon chéri m’a parlé du programme en me spécifiant tout le bien que les utilisatrices en disaient. Me précisant aussi que je pouvais tenter l’expérience pour me forger ma propre opinion. Convaincu par son discours, j’ai acheté en suivant les livrets du programme sur eBay et ai commencé le programme. C’était le 1er août 2008, et j’ai perdu 15 kilos en 6 mois. Une révélation.

Suite à cela, j’ai maintenu mon poids puis ai commencé à reprendre dès que j’avais un coup de mou au moral. C’est bien connu, si le moral n’y est pas, difficile de tenir le bon cap.

Quel a été ton déclic pour t’y remettre ?

En fait, cela s’est passé en deux temps. L’été dernier, j’ai été en vacances avec des amis et évidemment les photos en maillot de bain étaient de mise. Et l’une d’elles m’a particulièrement choquée… Prise en photo à côté d’un ami beaucoup plus mince que moi, je me suis aperçue que je faisais deux fois sa taille… et pas en hauteur ! A ce moment-là j’ai compris qu’il était temps de me reprendre en main. Donc j’ai repris Weight Watchers Liberté, mais un peu en dilettante… Résultat, après 7 mois environ, je ne m’étais délestée que de 2,9 kg à peine (cela correspond à la perte moyenne… sur 1 mois). Et puis, au mois de février, je suis allée visiter Venise avec mon chéri, une semaine pendant laquelle les légumes n’ont pas du tout été de la partie !

Résultat, à mon retour, ayant un besoin intense de mettre du vert dans mon alimentation, je me suis dit que j’allais faire le programme sérieusement et surtout que j’allais vous partager mes recettes ici ! Et là, le déclic. Moi qui ai toujours été assez pudique, je vous expose ici mon plus grand combat. Et c’est sûrement cette faille que je réussis enfin à partager qui œuvre à ma réussite. Parce que j’avais envie d’être honnête avec vous, je ne voulais plus suivre le programme par-dessus la jambe. Il fallait que mon discours ait un sens. Et pour vous. Et pour moi.

Et ça a marché ?

Totalement. J’ai suivi le programme avec ses hauts, ses bas, sa perte lente et des reprises parfois. Mais je crois que délivrer mes recettes sur ce blog m’aide plus que je ne l’imaginais. Beaucoup plus.

La perte lente, une source de démotivation ?

Je ne vais pas vous mentir. Quand je vois certains utilisateurs qui ont perdu 18 kilos en 3/4 mois, forcément ça démoralise. Avec un perte moyenne de moins de 2 kilos par mois, je fais parties des personnes qui perdent très très lentement ! Mais qu’importe, j’essaie de voir le positif partout, et j’écoute les expériences de ceux qui réussissent mieux que moi, pour voir où je peux m’améliorer.

Quelles sont tes faiblesses alimentaires ?

Il y a plusieurs types de personnes chez Weight Watchers, on est tous unique et on a chacun nos propres habitudes alimentaires, et nos lacunes personnelles. Me concernant, je n’ai jamais eu de problème d’équilibre alimentaire ou d’envies de junk food irrépressibles, j’ai toujours mangé plus ou moins équilibré avec des apports diversifiés. Mon problème à moi : les quantités. J’ai toujours mangé en trop grandes quantités sans m’en rendre vraiment compte.

Quelle est la clé du succès alors ?

Peser ses aliments. C’est l’un des réflexes de base de Weight Watchers Liberté, essentiel pour bien quantifier ce que je consomme. Et il n’y a pas de secret. Quand on pèse, on perd ! En effet, il vaut mieux éviter, surtout en début de programme, de peser « à l’œil », parce qu’on est souvent trop optimiste et on ne se rend pas compte des quantités. C’est le cas pour moi !

Quels sont tes ingrédients favoris pour perdre du poids avec Weight Watchers Liberté ?

Comme tout un chacun, j’ai des ingrédients chouchou, et surtout, de secours quand je n’ai plus de points !!! En fait, il faut sur vous sachiez que quand j’aime quelque chose, je suis capable d’en manger 7 j/ 7. Du coup, j’ai certains ingrédients phares qui sont de vrais alliés pour moi pendant ce rééquilibrage alimentaire Weight Watchers Liberté et reviennent très souvent dans mon assiette.

Voici mes menus type, qui peuvent évoluer, mais sont une base sur laquelle je m’appuie très régulièrement.

Petit-déjeuner type (quasiment le même ou presque tous les jours)

50 g de baguette
2 cuil. à café de beurre allégé
1 tranche de jambon de dinde, de jambon blanc, ou de truite fumée
1 sojasun nature
1 fruit
1 café avec 1/2 cuil. à café de sirop d’agave

Déjeuner type (le type de déjeuner qui revient très souvent depuis le début de Weight Watchers Liberté, sachant que je déjeune dans une cantine d’entreprise)

Blanc de poulet snacké
Crudités : souvent 1 légumineuse + légumes nature émincés
Sojasun nature
Fruit : pastèque, melon, fraises, pêches

Dîner type (c’est au dîner que mes repas varient le plus, sachant que je dîne chez moi, donc je peux préparer ce qui me fait envie)

Jambon de volaille ou truite fumée
Asperges blanches en bocal
Flan Weight Watchers maison
Fruit (si j’en ai)

Pour ma part, le jambon de dinde, la truite fumée, ou encore les œufs sont de vrais soutiens, qui ne coûtent aucun point, et me calent tout en me régalant. Evidemment, ces menus sont des bases de repas, qui peuvent être enrichis en fonction des points qui me restent.

La gourmandise est-elle importante pour perdre du poids avec Weight Watchers Liberté ?

Plus qu’importante, je dirais essentielle. Sans gourmandise, un régime ou rééquilibrage alimentaire est, à mon sens, voué à l’échec. En tout cas, pour moi. Je ne m’imagine pas une seule seconde me dire « tiens, si je ne mangeais plus rien qui me fait envie pendant 1 an pour perdre 20 kilos ». C’est au mieux triste, au pire, complètement masochiste !

Trouver sa propre gourmandise est déjà une victoire sur la perte de poids.

L’alimentation ne doit jamais être un moment de souffrance et de restriction. C’est pour cela que je ne choisis que des ingrédients qui me font plaisir, si possible à 0 point ! Par exemple, je suis une grande fan d’asperges blanches en bocal, j’en mange 2 à 3 fois par semaine, cela ne me dérange pas, et je me régale. A contrario, me retrouver plantée devant une assiette de brocolis ou de haricots verts vapeur, et c’est la déprime assurée. Trouver sa propre gourmandise est déjà une victoire sur la perte de poids.

En choisissant les bons ingrédients, Weight Watchers Liberté peut même devenir facile. Oui, facile. Chacun doit préparer ses menus en fonction de ce qui lui fait plaisir au coeur et aux papilles, ainsi, suivre le programme ne semblera plus aussi contraignant. Parce qu’en définitive, avec Weight Watchers Liberté, tout est permis, tout est une question de choix alimentaires. Du coup, en choisissant des aliments plaisir, on n’a même plus l’impression d’être au régime.

Weight Watchers Liberté, c’est fini pour toi ?

Que nenni ! Il me reste encore 10 voire 20 kilos à perdre, à voir en fonction de ma perte, si ma motivation est intacte, et si je veux poursuivre l’aventure. En tout cas, j’espère revenir d’ici quelques mois avec un second article sur les -20kgs !!! A ce jour, je suis aux alentours de -12kgs, et je ne compte pas m’arrêter de sitôt.

Voilà, j’espère que ce long article vous en apprendre un peu plus sur moi et sur Weight Watchers Liberté.

Je vous embrasse,

Marjolaine

Vous vous régalerez aussi avec

Aucun Commentaire

Répondre