B

Babkas au chocolat noir et fleur de sel

Babkas individuelles

Aujourd’hui Maurice, je t’invite à pâtisser ou plutôt à boulanger sévère avec ces petites babkas au chocolat noir, relevées d’un peu de fleur de sel. Rien de bien sorcier, je t’assure, il suffit juste d’avoir un peu de temps devant soi – mais pas besoin de trop quand même – , et de la gourmandise à revendre. Tu es pourvu de ces deux attributs Maurice ? Alors allons-y !

Comment faire des babkas au chocolat noir et fleur de sel ?

C’est quoi la babka ?

La babka est une délicieuse brioche issue de la tradition juive d’Europe de l’Est qui fait des émules un peu partout où elle s’arrête. New York, Paris, et bien d’autres métropoles sont tombées sous son charme. Garnie de chocolat noir alléchant, la babka est délicieusement roulée pour un visuel à tomber !

Et toi t’en as fait des petites babkas ?

Toutaf Maumau, en zonant sur Pinterest – oui, on peut zoner sur Pinterest, tout à fait ! J’ai repéré ces babkas individuelles qui m’ont fait de l’oeil. Alors je me suis dit « essayons ! »

Babka au chocolat noir
Brioches au chocolat

C’est quoi le process ?

Rien de bien compliqué, je t’assure. Tu prépares simplement une jolie pâte briochée que tu parfumes – citron / tonka pour moi, mais tu peux changer évidemment – puis tu laisses pousser. Un fois la première poussée atteinte, tu étales ta pâte, et tu répartis ta préparation au chocolat, puis tu découpes des bandes de pâtes que tu entortilles joliment autour de tes doigts. Enfin, tu laisses pousser tes petites babkas jusqu’à ce qu’elles aient pris de l’ampleur. Tu les dores et tu enfournes. Vraiment, c’est accessible à tous !

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Il faut bien pétrir la brioche jusqu’à ce que la pâte ait la bonne consistance. Il ne faut pas oublier qu’il faut laisser du temps au gluten pour qu’il entre en action donc si la pâte n’est pas « belle » immédiatement, pas d’inquiétude ! Il suffit de continuer de pétrir.

Pour la garniture, j’ai choisi du chocolat noir, renforcé de cacao en poudre amer. Je préfère prévenir tout de suite, l’ensemble n’est vraiment pas sucré, à peine ce qu’il faut. Si tu n’aimes pas l’amer Maurice, dans ce cas, réduis le cacao en poudre et/ou augmente le sucre glace. Perso la prochaine fois, je la ferai avec du chocolat au lait pour un maximum de gourmandise.

Babka buns
Petites babkas

Comment tu réalises le pliage de ces babkas ?

Alors primo, tu ne vas recouvrir que la moitié de ta pâte avec le mélange au chocolat. Ensuite tu rabats la partie non-garnie sur la garniture. Enfin tu détailles le tout en bandes. J’ai fait différentes largeurs mais je préfère celles de 3 cm pour des babkas plus conséquentes.

Pour le « pliage », tu prends une bande que tu entortilles sur elle-même, puis tu enroules cette bande autour de ton index et ton majeur en faisant des tours, et tu termines en passant ta bande de pâte sur le dessus de ta babka, et tu caches la fin de la pâte dessous.
C’est pas clair ? Je m’en doute ! C’est pour ça que YouTube existe, et que des images valent toujours mieux que des mots : la technique en vidéo.

Et comme j’ai une passion pâte tortillée, tu peux aussi aller voir cette recette de cinnamon rolls !

Any information you want to ajouter ?

Oui, ces babkas sèchent assez vite, donc je ne te conseille pas de les garder pendant plusieurs jours, déguste-les le plus vite possible !

Brioche roulée au chocolat

Babkas au chocolat noir et fleur de sel

Type de plat Petit-déjeuner
Préparation 40 minutes
Cuisson 17 minutes
Portions 15 babkas
Auteur Mauricette French food

Ingrédients

La pâte

  • 500 g de farine T0
  • 40 g de sucre en poudre
  • 20 g de levure fraîche
  • 1 c. à café de sel
  • 1 citron moyen zeste seulement
  • 1/4 c. à café de fève tonka
  • 275 ml de lait entier
  • 90 g de beurre
  • 1 œuf

La garniture

  • 100 g de beurre
  • 100 g de chocolat noir
  • 2,5 c. à soupe de sucre glace
  • 2 c. à soupe de cacao en poudre
  • 100 g de noisettes

Instructions

La pâte

  1. Mettre le lait, le beurre, et le zeste de citron dans une petite casserole, faire chauffer doucement jusqu’à ce que le beurre soit fondu. Mettre ce mélange de côté jusqu’à ce qu’il soit tiède.
  2. Ajouter la levure fraîche, mélanger.
  3. Mettre la farine, le sucre, le zeste de citron, la fève tonka, et le sel dans le bol d’un batteur équipé du crochet. Mélanger.
  4. Ajouter l’œuf et le mélange de lait dans le bol avec la farine, pétrir à basse vitesse pendant 10 minutes jusqu’à obtenir une pâte lisse et élastique. Transférer la pâte dans un bol fariné, couvrir d’un film alimentaire et laisser pousser 1h dans le four préchauffé à 40° puis éteint.

La garniture

  1. Faire fondre au bain-marie le beurre et le chocolat. Retirer du feu, ajouter le sucre glace et le cacao en poudre, mélanger. Réserver jusqu’à ce qu’il épaississe.
  2. Hacher les noisettes.

Le montage

  1. Déposer la pâte sur une surface légèrement farinée, étaler en un carré d’environ 40 x 40 cm.
  2. Étaler la garniture sur la moitié de la pâte, saupoudrer de noisettes hachées et de fleur de sel. Plier la moitié non-garnie sur la garniture, appuyer doucement puis donner un coup de rouleau délicatement.
  3. À l'aide d'un couteau, couper la pâte en 15 lanières d'environ 3 cm de largeur. Torsader chaque bande de pâte plusieurs fois puis enrouler la pâte sur elle-même, en cachant l'extrémité de la pâte dessous.

  4. Placer chaque babka sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier sulfurisé, en laissant environ 5 cm d’espace entre chaque. Mettre à pousser dans le four éteint 1h.
  5. Préchauffer le four à 180°C.
  6. Badigeonner chaque babka de lait. Enfourner 17 à 20 minutes jusqu’à ce que la pâte soit joliment dorée.
Comment faire des babkas
Brioche au chocolat maison
CatégoriesSucré
  1. Hélène says:

    Bonjour,
    Très envie depuis longtemps de tenter cette recette..malheureusement, je n’ai pas de bol pour pétrir la pâte…
    C’est réalisable à la main ? Et que faut-il modifier ?
    Merci !

    1. Mauricette says:

      Bonjour,

      Aucun problème pour réaliser cette pâte à la main, il faut juste un peu d’huile de coude, et la travailler longuement jusqu’à ce qu’elle n’accroche plus 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Evaluation de la recette