G

Glace au chocolat noir intense et fleur de sel

Glace au chocolat noir

Aujourd’hui Maurice, il faut d’abord que je m’excuse. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette recette et ces photos traînent depuis 1 an sur mon ordi ! Et 1 an c’est long… Alors que cette glace au chocolat noir est simplissime à préparer, gourmande à souhait, et va renvoyer en rayon tous tes produits indus’ ! Suis-moi que j’t’explique.

Comment faire de la glace au chocolat noir intense ?

Ça se fait comment une glace au chocolat maison ?

Je le répète encore et toujours – mon côté perroquet du Capitaine Haddock – la glace c’est simplement une crème anglaise qu’on fait turbiner dans une sorbetière pour, à la fois, y intégrer de l’air tout en givrant l’ensemble.

D’abord, il faut préparer une crème anglaise. Et bonne pioche avec cette dernière, tu peux la parfumer à n’importe quoi ! Oui, oui, n’importe quoi. D’ailleurs ma prochaine ambition givrée, c’est de faire une glace feta-miel, mais j’te raconterai ça quand on y sera.

I don’t speak « crème anglaise » sorry !

Maurice, tu sais que j’apprécie au plus haut point ton humour, mais à force de me faire répéter des choses que je t’ai déjà expliqué moult fois, je vais finir par ne plus te répondre, tout simplement.

Une crème anglaise est une crème préparée à base de lait, de jaunes d’oeufs et de sucre. Une base basique – sans déc ! – avec laquelle tu peux t’amuser indéfiniment.

De mon côté, j’ai opté pour du lait de vache classique, mais on pourrait tout aussi bien utiliser une option végétale et/ou remplacer tout ou partie du lait par de la crème fleurette pour un résultat ultra-gourmand. Perso, je t’avoue que la glace préparée avec du simple lait demi-écrémé me convient bien. Je trouve que « l’esprit » de la glace est là. Et cette fois, comme je la voulais intense, j’ai misé sur le duo chocolat + cacao. Si le chocolat noir, déjà légèrement sucré apporte texture et gourmandise, le cacao, plus brut, plus « droit au but » comme j’aime dire, donne de la force à l’ensemble.

Qu’on se le dise, si cette glace est destinée à des enfants, on peut réduire la dose de cacao de moitié pour un résultat plus doux.

Glace maison
Glace au chocolat noir intense et fleur de sel

C’est quoi la méthode ?

D’abord, on fait fondre le chocolat avec le lait et le cacao. Pendant ce temps, on mélange les jaunes, le sucre, et le sel. Une fois le lait chaud, on réunit les deux préparations et on remet en cuisson jusqu’à ce que la crème soit nappante. Cela signifie qu’elle recouvre la cuillère.

Après il faut laisser refroidir cette crème avant de la mettre en sorbetière. C’est vraiment important de laisser refroidir la préparation, sinon la glace risque de ne pas « prendre » en sorbetière. De mon côté, je laisse généralement ma crème refroidir pendant une nuit avant de la faire turbiner.

Et c’est tout ?

Oui, c’est tout ! Evidemment, tu peux ajouter des éclats de chocolat ou des noisettes torréfiées hachées dans ta glace, personne ne trouvera à redire !

A toi de turbiner (for once !)

Glace chocolat à la sorbetière

Glace au chocolat noir intense et fleur de sel

Type de plat Dessert
Cuisine French
Mot clé chocolat, glace
Préparation 10 minutes
Turbinage 20 minutes
Portions 3 personnes
Auteur Mauricette French food

Ingrédients

  • 25 cl de lait
  • 20 g de cacao en poudre
  • 100 g de chocolat noir
  • 3 jaunes d’oeufs
  • 20 g de cassonade
  • 3 pincées de fleur de sel

Instructions

  1. Faire chauffer le lait, le cacao et le chocolat jusqu’à obtenir un mélange homogène.
  2. Pendant ce temps, mélanger les jaunes d’oeufs, le sucre et la fleur de sel.

  3. Quand le lait est chaud, le verser sur les oeufs. Verser à nouveau cette crème dans la casserole et faire cuire 5 minutes environ jusqu’à ce que la crème soit nappante.
  4. Verser la crème dans un récipient, laisser refroidir puis placer au frais.
  5. Une fois le mélange refroidi, turbiner 15 à 20 minutes en sorbetière.

  6. Verser dans un bac. Laisser prendre 3 à 4 h au congélateur.

Notes

Vous pouvez servir la glace immédiatement, ainsi elle sera moelleuse à la façon d’une glace italienne. Après passage au congélateur, elle se tiendra mieux.

Glace au chocolat et cacao

Ps : si tu aimes les délices givrés, je t’invite à découvrir cette recette de Glace à la pistache au lait d’amande, éclats de chocolat noir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Evaluation de la recette